kukai.paris, le point de rencontre des amateurs de haïkus en région parisienne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 novembre 2022

Résultats du 179ème kukaï Paris le 22 octobre 2022

Résultats du 179ème kukaï Paris le 22 octobre 2022 animé par Eléonore Nickolay

Nous étions 14 auteur.es de haïku à échanger 28 haïkus dans la bonne humeur habituelle! Bienvenue à Pascale Kowal qui a participé pour la première fois. 17 haïkus ont obtenu des voix.

6 voix

novembre fleuri/ un rire clair fait le mur/ du cimetière/ Cristiane Ourliac

4 voix

métro bondé/ sur le quai attend/ un bouquet de roses/ Cristiane Ourliac

soir de gros temps/ le tintement des cuillères/ dans nos bols de soupe/ Cécile Duteil

sachets de lavande/ dans les housses de protection/ l’été bien rangé/ Eléonore Nickolay

3 voix

Accrochés aux branches/ des lambeaux de sacs plastiques/ vent du soir / Dany Albaredes

Sourire figé/ allongé sur le lit/ choisi ensemble autrefois/ Dany Albaredes

Dimanche matin/ Sur le maître de chi kong/ Chute de marrons/ Christiane Bardoux

Lumière d’automne/ L’araignée et moi tissons …/ Des liens/ Leila Jadid

2 voix

mélodie des marées/ les gammes de l’écume/ sur les rochers/ Jean-Hughes Chuix

brouillard/ sur le clocher -/ ma tasse à thé/ vide/ Christophe Kochowski

brume d’automne/ raviver la flamme/ de son couple/ Minh Triêt Pham

1 voix

pelouse enneigée/ ce corbeau immobile/ à quoi pense-t-il ? …/ Philippe Bréham

vente à la sauvette/ un masque africain me suit/ de ses yeux de nacre/ Cécile Duteil

Bébé/ Le verger entier…/ sur sa frimousse/ Leila Jadid

route du retour/ dans l’angle mort du camion/ le dernier papillon/ Eléonore Nickolay

ce matin/ promesse de ciel bleu/ chuchotée entre les nuages/ Françoise Saint-Pierre

Chrysanthème –/ me penchant sur la pierre/ le ciel devient pluie/ Françoise-Marie Thuillier

Merci à vous toutes et tous pour ce bon moment de partage et de convivialité autour de ce petit poème qui nous ouvre grand le cœur ! Eléonore

Le prochain kukaï se déroulera le samedi 26 novembre 2022 de 15h30 à 18h au bar à vin Le Bigo (ex Bistrot d'Eustache), 37 rue Berger, 75001 Paris Salle du 1er étage Métro Chatelet, Les halles ou Chatelet-Les halles selon les lignes de métro 1, 4, 7, 11, 14, RER A, B, D Nous vous donnons rendez-vous dès 15h15 afin que nous ayons l'opportunité de profiter au plus tôt de notre séance. Apportez chacun deux haïkus inédits, de quoi écrire et de quoi consommer. Amicalement, Eléonore, Patrick et Valérie

jeudi 29 septembre 2022

Résultats du 178ème kukaï de Paris (présentiel) du 24 septembre 2022

Nous étions 18 haïjins au bistrot le BIGO à Paris, parmi lesquels Mélanie Bosc et Audrey Salles pour la première fois. Voici les haïkus, parmi les 36 proposés, qui ont obtenu des voix :

7 voix

À table !/ l’enfant sort un couteau/ du sable/ Marie-Alice Maire

6 voix :

Hôpital Saint-Louis/ faisant les cent pas/ un pigeon mal en point/ Dominique Durvy

5 voix :

Les yeux du chat/ se ferment lentement/ lune voilée/ Mélanie Bosc

4 voix :

Cousinade/ le grand bourdonnement/ du buisson de mûres/ Cristiane Ourliac

Qu’il attende un peu/ que je lui donne vie -/ mon poème de mort/ FrançoiseMarie Thuillier

2 voix :

Au lit avec Céline -/ soudain du fond de la page/ des balles traçantes/ Christophe Kochowski

Devant une banque/ un mendiant donne du pain/ à un pigeon/ Philippe Bréham

Le RER D/ avance avance et s’esquisse/ la fin des vacances/ Sylvain Coulon

Lumières d’automne/ sous le lustre des marrons/ des feuilles s’éteignent/ Elsa Querné

Rosée automnale/ une larme irise/ le cerisier/ Jean-Hughes Chuix

Ruche endormie -/ échappée de son essaim/ une étoile filante/ Mélanie Bosc

Shootant dans les marrons d’Inde/ - la rentrée du taï-chi Daniel Py

Soleil totalitaire/ les pensées fondent/ jusqu’aux os/ Catherine Delagrange

1 voix :

Ah l’odeur de cendres/ matin du second jour/ d’automne/ Jean-Hughes Chuix

Alpage suisse -/ les têtes couronnées/ défilent en sabots/ Marie-Alice Maire

À travers/ la dentelle du rideau/ la vie/ Valérie Rivoallon

Au jour, une cloche tinte -/ dilué, le bleu/ reste de la nuit/ Bernard Pikeroen

Canicule -/ dans la fontaine plongent/ pigeons et enfants/ Christiane Bardoux

L’abeille/ en soins palliatifs veillant/ une jeune nonne/ Dominique Durvy

L’aile du papillon ici/ la guerre là-bas/ je retiens mon souffle/ Catherine Delagrange

Le vent salé souffle/ sur les allées sans personne/ un chat en maraude/ Christophe Kochowski

Sécheresse/ le parfum des feuilles mortes/ asperge le sous-bois/ Elsa Querné

Sortie de messe/ les fidèles ignorent…/ le mendiant/ Leïla Jadid

Surchauffe estivale/ sous les rayons brûlants/ le champ rouille/ Audrey Salles

Voyage d’automne -/ sur la butte une biche/ regarde le train/ Christiane Bardoux

Merci à tous pour votre présence et bravo pour vos poèmes !

Prochain kukaï samedi 22 octobre 2022 puis 26 novembre 2022 et pour finir l’année 17 décembre 2022

		

jeudi 8 septembre 2022

Résultats du 177ème kukaï de Paris (présentiel) du 25 juin 2022

Résultats du 177ème kukaï de Paris (présentiel) du 25 juin 2022 animé par Valérie Rivoallon

Nous étions 13 haïjins au bistrot Le BIGO à Paris, parmi lesquels Dany Albarede et Michèle Rivoallon pour la première fois. Voici les haïkus parmi les 26 proposés qui ont obtenu des voix :

6 voix :

Séparation/ Le deuxième oreiller/ pour le chat/ Cristiane Ourliac

4 voix :

Un merlot sautille/ parmi les pétales tombés -/ gouttes de pluie/ Jean-Hughes Chuix

3 voix :

Neige profonde/ Le craquement de mes pas/ augmente le silence/ Philippe Bréham

Jour de canicule -/ les rires d’enfants ruissellent/ sur le miroir d’eau/ Marie-Alice Maire

2 voix :

Concerto pour piano/ Une fausse note/ le moustique/ Françoise Cattaneo

Soir d’été/

assailli par les éphémères/ pendant les infos/ Jean-Hughes Chuix

Départ en vacances/ Dans les grincements du métro/ déjà les mouettes/ Cristiane Ourliac

chanson d’autrefois/ les lumières se reflètent/ au bois du cercueil/ Bernard Pikeroen

Chaleur citadine/ Des prunes mûres écrasées/ sur le pavé/ Michèle Rivoallon

Pétale après pétale/ il ausculte le cœur/ de sa marguerite/ Françoise Saint-Pierre

Le parfum de la pêche/ quand tu la mords -/ le crépuscule/ Françoise-Marie Thuillier

1 voix :

Forêt profonde/ la musique de son violon/ vent dans la clairière/ Dany Albarede

Ah, cette horloge,/ si vieille qu’elle a sonné/ 15 coups !/ Philippe Bréham

six heures du matin/ des pipelettes perchées/ sur ma fenêtre/ Françoise Saint-Pierre

Détresse aux urgences/ Deux cœurs en résonance/ Un espace infini/ Dominique Durvy

Déjeuner sur l’herbe -/ les robes mouchetées/ de soleil/ Marie-Alice Maire

Au fond de la tasse/ dansent au rythme des vagues/ les brisures de thé/ Jérémy Morosi

la chevelure/ se perd dans la nuit -/ rose et peut-être cannelle/ Bernard Pikeroen

Devenu / le jour des fleurs -/ Le jour des enfants/ Valérie Rivoallon

rue bruissante/ le parfum des fleurs de tilleul/ comme un voile en dentelle/ Françoise-Marie Thuillier

Et voici les dates des kukaï du 2ème semestre 2022: samedi 24 septembre samedi 22 octobre samedi 26 novembre samedi 17 décembre

de 15h30 à 18h au « Bigo » (ex Bistrot d'Eustache), 37 rue Berger,75001 Paris

Salle du 1er étage

Métro Chatelet, Les halles ou Chatelet-Les halles selon les lignes de métro 1, 4, 7, 11, 14, RER A, B, D

Merci d’arriver au plus tard vers 15h15 pour pouvoir profiter au plus tôt de notre séance. Apportez chacun deux haïkus inédits, de quoi écrire et de quoi consommer.

		

samedi 28 mai 2022

Compte rendu du 176ème kukaï de Paris

Le samedi 21 mai 2022, nous étions 16 participant.es à échanger 32 haïkus.

7 voix

Fleurs de chrysanthèmes –/ Un chat attend patiemment/ Le retour du maître/ Jérémy Morosi

3 voix

clair de lune/ la lueur des stellaires / au bord du chemin/ Christophe Kochowski

retour de vacances/ la petite araignée a tissé/ une toile XXL/ Marie-Alice Maire

carillon de la sonnette –/ ses joues sans fard/ se teintent de rose/ Bernard Pikeroen

papillon rouge/ les jeux de la fillette / dans le cerfeuil du bois/ Jacques Quach

chambre de bonne/ il s’invente des montagnes/ dans le ciel de Paris/ Jacques Quach

tempo du coucou/ le cœur de la forêt/ lui aussi s’apaise/ Elsa Querné

2 voix

jardin d’enfants/ la vie qui pousse/ à grands cris/ Catherine Delagrange

le compost des émotions/ bientôt/ un champs de vivaces/ Catherine Delagrange

sur la gerbe du déporté/ il pleut –/ les fleurs se relèvent/ Monique Junchat

terrasse du bar/ le caoutchouc/ meurt de soif/ Monique Junchat

trottoir brûlant –/ qui s’aventure à part/ le silence ?/ Marie-Alice Maire

salle d’attente/ la couleur malsaine/ du ciel/ Eléonore Nickolay

1 voix

Dans les vignes/ l’hirondelle en rase-motte –/ des coquelicots frémissent/ Christiane Bardoux

sourire de la vielle/ le visage de l’enfant/ imperturbable/ Philippe Bréham

des centaines de livres/ alignés sur l’étagère/ silence des morts…/ Philippe Bréham

silence d’un instant/ du village assoupi/ seul le chant des cigales/ Françoise Cattaneo

un échiquier d’ébène/ ombre et lumière/ la vie passe/ Françoise Cattaneo

Le long du grillage/ s’accrochent les escargots –/ concours d’escalade/ Jérémy Morosi

heure bleue/ sous les draps de brise/ la Loire lisse glisse/ Sylvain Coulon

neige de pétales/ un autre monde/ est-il possible ?/ Eléonore Nickolay

bain moussant/ mon cerveau/ en ébullition/ Valérie Rivoallon

de ma naissance à sa mort/ ce ciel qu’elle portait –/ cet hortensia/ Françoise-Marie Thuillier

cercles lents de l’aigle –/ les pas serrés assombrissent/ à peine la neige/ Bernard Pikeroen




au bout de l’avenue/ feu rouge du soleil/ - le chauffeur de bus klaxonne/ Daniel Py

Le prochain kukaï de Paris se tiendra le samedi 25 juin à 15h30 au bistrot Le Bigo au 37 rue Berger. Merci d’arriver au plus tard à 15h15 pour qu’on puisse commencer à l’heure. Nous devrons libérer l’étage vers 18h. Valérie Rivoallon animera ce dernier kukaï du premier semestre 2022.

Notez d’ors et déjà les dates du deuxième semestre :

24 septembre – 22 octobre – 26 novembre – 17 décembre

Passez un bel été sans soucis, Eléonore

vendredi 27 mai 2022

Compte rendu du 176ème kukaï de Paris

Le samedi 21 mai 2022, nous étions 16 participant.es à échanger 32 haïkus.

7 voix

Fleurs de chrysanthèmes –/ Un chat attend patiemment/ Le retour du maître/ Jérémy Morosi

3 voix

clair de lune/ la lueur des stellaires / au bord du chemin/ Christophe Kochowski

retour de vacances/ la petite araignée a tissé/ une toile XXL/ Marie-Alice Maire

carillon de la sonnette –/ ses joues sans fard/ se teintent de rose/ Bernard Pikereon

papillon rouge/ les jeux de la fillette / dans le cerfeuil du bois/ Jacques Quach

chambre de bonne/ il s’invente des montagnes/ dans le ciel de Paris/ Jacques Quach

tempo du coucou/ le cœur de la forêt/ lui aussi apaisé/ Elsa Querné

2 voix

jardin d’enfants/ la vie qui passe/ à grands cris/ Catherine Delagrange

le compost des émotions/ bientôt/ un champs de vivaces/ Catherine Delagrange

sur la gerbe du déporté/ il pleut –/ les fleurs se relèvent/ Monique Junchat

terrasse du bar/ le caoutchouc/ meurt de soif/ Monique Junchat

trottoir brûlant –/ qui s’aventure à part/ le silence ?/ Marie-Alice Maire

salle d’attente/ la couleur malsaine/ du ciel/ Eléonore Nickolay

1 voix

Dans les vignes/ l’hirondelle en rase-motte –/ des coquelicots frémissent/ Christiane Bardoux

sourire de la vielle/ le visage de l’enfant/ imperturbable/ Philippe Bréham

des centaines de livres/ alignés sur l’étagère/ silence des morts…/ Philippe Bréham

silence d’un instant/ du village assoupi/ seul le chant des cigales/ Françoise Cattaneo

un échiquier d’ébène/ ombre et lumière/ la vie passe/ Françoise Cattaneo

Le long du grillage/ s’accrochent les escargots –/ concours d’escalade/ Jérémy Morosi

heure bleue/ sous les draps de brise/ la Loire lisse glisse/ Sylvain Coulon

neige de pétales/ un autre monde/ est-il possible ?/ Eléonore Nickolay

bain moussant/ mon cerveau/ en ébullition/ Valérie Rivoallon

de ma naissance à sa mort/ ce ciel qu’elle portait –/ cet hortensia/ Françoise-Marie Thuillier

cercles lents de l’aigle –/ les pas serrés assombrissent/ à peine la neige/ Bernard Pikereon

au bout de l’avenue/ feu rouge du soleil/ - le chauffeur de bus klaxonne/ Daniel Py

Le prochain kukaï de Paris se tiendra le samedi 25 juin à 15h30 au bistrot Le Bigo au 37 rue Berger. Merci d’arriver au plus tard à 15h15 pour qu’on puisse commencer à l’heure. Nous devrons libérer l’étage vers 18h. Valérie Rivoallon animera ce dernier kukaï du premier semestre 2022.

Notez d’ors et déjà les dates du deuxième semestre :

24 septembre – 22 octobre – 26 novembre – 17 décembre

Passez un bel été sans soucis, Eléonore

jeudi 28 avril 2022

Compte rendu du 175ème KUkaï de Paris virtuel)

18 participant(e)s, 18 haïkus échangés

6 voix

la guerre quelque part/ une coccinelle/ dans sa main d'enfant/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis

4 voix

lilas blanc touffu –/ nez à nez en retenue/ face au butineur/ Françoise Gabriel

printemps décoiffant / le parfum du lampadaire/ perruqué de mauve/ Annie Chassing

3 voix

chemin isolé / sous l'azur des cieux/ celui des iris/ Najat Aguidi

la branche du vieux saule / enlace les premières jonquilles/ jardin à l’anglaise/ Anne- Marie Joubert-Gaillard

un papillon/ lui aussi sur un banc / à livre ouvert/ Elsa Querné

2 voix

Adossé à l’arbre/ le printemps reverdit/ ma solitude/ Catherine Noguès

chasse aux œufs –/ toutes piétinées/ les jacinthes sauvages/ Michel Duflo

oh la belle bleue/ oh la belle jaune/ péniches en Seine/ Jacques Quach

vieux prie-Dieu/ le temps révolu / des génuflexions/ Jacques Michonnet

1 voix

ascension du château / me laissant sur la touche/ lui et le papillon/ Christiane Ranieri

fumée des canons/ mais seuls dans l’église brûlent/ les bâtons d’encens/ Bernard Pikeroen

Pâques de guerre –/ quelle lumière pour éclairer/ les larmes ?/ Françoise Marie Thuillier

Partout les fleurs/ On voudrait bien être heureux/ Mais la guerre.../ Monique Leroux Serres

son maître parti/ le pommier qu’il a planté/ oublie le printemps/ Marie-Louise Herbert

Compte rendu du 175ème Kukaï de Paris (présentiel)

Résultats du 175ème kukaï de Paris (présentiel) animé par Valérie Rivoallon Nous étions 17 haïjins au bistrot Le BIGO à Paris, dont Christine Boutevin (kukaï de FItaki - Montpellier), Véronique Manchon et Nicolas Ozoux (kukaï d’Angers de Monique Leroux-Serres) pour la première fois. Voici les haïkus parmi les 34 proposés qui ont obtenu des voix :

5 voix :

Epitaphes usées/ Sur toutes les tombes/ La même mousse/ Nicolas Ozoux

isoloir -/ dans l’enveloppe/ mon malaise/ Minh-Triêt Pham

4 voix :

Déclin du jour -/ Dans la vitre mon reflet/ mêlé aux jonquilles/ Christophe Kochowski

3 voix :

au milieu des livres/ son regard de petite fille/ couleur sépia/ Christine Boutevin

la grand-mère/ son porte-monnaie usé/ par les économies/ Jean-Hughes Chuix

Soixante-quinze balais/ virevoltent dans la cour/ Valse des pinces à linge/ Catherine Delagrange

Assise là/ à respirer l’air/ tombé de la lune/ Véronique Manchon

berceuse -/ doucement se lisse/ le front de maman/ Eléonore Nickolay

2 voix :

bientôt un an/ sur le balcon j’attends/ les crépuscules tièdes/ Sylvain Coulon

Marchand de couleurs/ dans une ruelle d’enfance -/ boutique fermée/ Nicolas Lemarin

Tu braves les océans/ Pour finir dans mon yaourt -/ Petit ananas/ Jérémy Morosi

Flocon de neige -/ Dans le ciel du printemps/ Les cendres de l’hiver/ Jérémy Morosi

« Interdit au public »/ Quel chantier/ ces mauvaises herbes !/ Eléonore Nickolay

Sous la Tour Eiffel/ son doigt enfoncé/ dans sa narine/ Daniel Py

Enfants rieurs/ échappées en balançoire/ dans le bleu du ciel/ Françoise Saint-Pierre

1 voix :

Rando de Pâques -/ Au rythme des cloches/ Nos pas et nos bâtons/ Christiane Bardoux

Panne électrique -/ Une bougie à la main/ Un livre dans l’autre/ Christiane Bardoux/

douceur hivernale/ l’indécence des deux pigeons/ sur le parapet/ Christine Boutevin

en silence/ la lumière réfractée/ crépite sur l’eau du lac/ Françoise Cattaneo

Par la fenêtre/ un voile de mariée/ cerisier en fleurs/ Jean-Hughes Chuix

Au goutte à goutte/ un automne se dessine -/ Pollock Pollock/ Christophe Kochowski

Verdun -/ Là où le sang a coulé/ le parfum du lichen/ Minh-Triêt Pham

Vent de jasmin/ Un goût de bonheur/ dans le salon/ Valérie Rivoallon

Prochain kukaï samedi 21 mai 2022

		

vendredi 14 janvier 2022

171ème Kukaï Paris Résultats

34 participants et participantes pour ce retour au virtuel ! Bravo à toutes et tous.

8 voix

premiers flocons / çà et là sur ses mains / des taches brunes / (Eléonore Nickolay)

7 voix

jour sans lumière / rivée à ma tasse de thé / mon ciel intérieur / (Cristiane Ourliac)

5 voix

Quitter la maison – / Dernier regard à la rose / figée par le gel / (Dany Georgelin)

4 voix

Dans l’arbre dénudé / une mésange sur la branche – / Décembre en couleur / (Sophie Alleigre)

Deux ans aujourd'hui / Une odeur de biscuit / dans ses cheveux / (Monique Leroux Serres)

glissant sur la frange / le flocon se désagrège – / battement de cil / (Bernard Pikeroen)

3 voix

Air/ du grand large – / L'enfant s'étire / (Valérie Rivoallon)

banquette du bar – / en face du chien du patron / je m'assois / (Dominique Borée)

cinquième vague / la théière retrouve / le goût du thym / (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

du ciel au sol / se tisse un monde de silence / il neige / (Françoise Marie Thuillier)

les revoici ! / certaine pourtant d'avoir mis / le tas chez le voisin / (Françoise Gabriel)

presque silence / la cime du cyprès / est un oiseau / (Najat Aguidi)

2 voix

Derrière la vitre / l'épaisseur du silence / entre les flocons / (Nicolas Lemarin) la fée du froid fait / et défait la dentelle des nuits / conte d’hiver / (Anne-Marie Joubert-Gaillard)

marché de Noël / des bonnets Joyeuses Fêtes / contrôlent le passe / (Annie Chassing)

un ballon qui tape / et des cris de garçons- / un trou dans le brouillard / (Monique Junchat)

Vigicrue* – / la couette / jusqu’au cou / (*) service de prévision des crues (Minh-Triêt Pham)

1 voix distance de flocons / son amoureux lui envoie / un baiser / (Jean-Hughes Chuix)

, journée froide et triste / il vient cueillir le souvenir / des années heureuses / (Jacques Michonnet)

la toile tissée / l'araignée et moi / attendons qu'il se passe quelque chose / (Jeanne Painchaud)

le picotement / des flocons sur les joues – / un rien de pensée / (Christophe Kochowski)

lettre déchirée / s'envole dans le vent d'automne / une part de toi / (Christiane Ranieri)

Pleurant dans le couloir du métro/ L'escalier mécanique pleure avec elle / (Daniel Py)

tous en partance – / face au mur je demeure / rosiers grimpants / (Bernadette Couenne)

toutes détachées / de l'érable les belles feuilles / mon regard aussi / (Elsa Querné)

mardi 23 novembre 2021

Résultats du 170ème Kukaï de Paris 20 novembre 2021

Résultats du 170ème Kukaï de Paris 20 novembre 2021 Nous étions 13 haïjins au170ème Kukaï de Paris à partager 26 haïkus au bistro Le Bigo (anciennement bistrot St. Eustache). Nous saluons pour la première fois Françoise Marie Thuillier et Christophe Kochowski.



Avant d’annoncer les résultats, je tiens à vous citer quelques haïkus de notre cher ami Philippe Gaillard qui nous a quittés le 17 novembre 2021. Je les ai lus avant de commencer le kukaï. Annie Chassing qui ne pouvait pas être parmi nous m’a envoyé son message suivant qui exprime ce que nous ressentons tous et toutes : « Très grande tristesse à cette nouvelle. J'ai toujours apprécié, bien sûr, les haïkus de Philippe mais aussi la générosité enthousiaste dont il faisait preuve envers les textes des autres et sa très grande gentillesse. »

collées au buffet/ ses dernières volontés/ sur un post-it/ Philippe Gaillard

(Kukaï de Paris en novembre 2018)

prairie –/ une vache rumine/

le silence/

Philippe Gaillard (Kukaï de Paris en mai 2019)

sur la vitre embuée/ il s’invente/ un sapin de noël/ Philippe Gaillard (Kukaï de Paris en novembre 2019)

plus un souffle -/ les éoliennes bras ballants/ Philippe Gaillard (Kukaï de Paris en décembre 2019)

Et voici les résultats du kukaï qui a suivi la lecture des haïkus de Philippe :

5 voix : Le jour s’amenuise –/ le rose des cyclamens/ pour seule lanterne/ Bernard Pikeroen

4 voix :

huitième printemps/ dans la cour le magnolia/ fleurit sans toi/ Françoise Cattaneo

poubelles jaunes / deux voisines trient/ les ragots/ Eléonore Nickolay

lui devant la mer,/ la mer devant lui,/ le temps, Ailleurs…/ Daniel Py (À Philippe Gaillard)

3 voix :

clair de lune –/ sous la couche de glace/ le murmure du torrent/ Danièle Georgelin

2 voix :

matin d’automne/ la brume efface/ les pierres du donjon/ Christiane Bardoux

stade vide –/ l’éclat du brouillard/ sous les projecteurs/ Danièle Georgelin

vielle ruine/ le bruit de la pluie/ sur le lierre/ Christophe Kochowski

silence/ ton absence résonne/ déjà/ Nicolas Lemarin (À Philippe Gaillard)

comment faire face / à ce grand vide ?/ kukaï de novembre / Minh-Triêt Pham (À Philippe Gaillard)

première pluie légère/ comme un signe de Bashô */ sur mon visage/ Françoise Marie Thuillier

  • Cette année l’anniversaire de sa mort le 16 novembre

1 voix :

novembre –/ les couleurs joyeuses/ du cimetière/ Christiane Bardoux

brume dans la vallée/ le paysage s’estompe/ comme l’instant …/ Philippe Bréham

parlons à son chien/ elle sème des radis/ de son filet à provisions/ Françoise Cattaneo

imprégné de sa chaleur/ un kaki si bien mûre/ dans mes mains/ Rikako Fujii

bouche bée/ devant la murmuration */ des étourneaux/ Christophe Kochowski

  • (Anglicisme) Regroupement important d'oiseaux en vol, nuage d'oiseaux.

cri des goélands –/ un cristal de sel se fige/ au hâle des joues / Bernard Pikeroen

brume matinale/ un faucon plane/ sur mes rêves/ Minh-Triêt Pham

Le prochain kukaï de Paris se tiendra le samedi, 18 décembre à 15h30 au bistrot Le Bigo au 37, rue Berger. La réservation de la salle est gratuite, mais merci de penser à la tirelire de notre sympathique serveur et poète Louis. Merci d’arriver au plus tard à 15h15 pour qu’on puisse commencer à l’heure. Nous devrons libérer l’étage à 18h30. Au plaisir de vous rencontrer, Eléonore

		

vendredi 5 novembre 2021

169ème Kukaï Paris Résultats

Après 20 mois de virtuel, 14 haïjins ont pu se retrouver pour la 169ème édition du Kukaï de Paris au bistrot Le Bigo (anciennement Saint-Eustache). 28 haïkus furent partagés dans la joie et la bonne humeur !

4 voix :

bourrasques –/ le strip-tease/ de l’épouvantail/ (Original : Minh-Triêt Pham, revisité par Daniel Py)

3 voix/

branches hautes/ la queue rousse de l’écureuil/ caresse les nuages/ (Jean-Hughes Chuix)

couché sur l’herbe/ le parisien savoure/ le monde/ (Gabrielle Huet)

grande marée/ l’écume déborde/ de ma chope/ (Jean-Hughes Chuix)

jour de marché/ un haïku moche/ parmi les légumes de saison/ (Jacques Michonnet)

journée du patrimoine –/ les averses alimentent/ l’histoire du vieux moulin/ (Minh-Triêt Pham)

2 voix :

boxeurs au parc –/ les arbres s’enrouillent d’automne/ et les marrons pleuvent/ (Jacques Michonnet)

Elle nage vers le large/ un chemin de lumière ouvre sur l’infini/ (Françoise Cattaneo)

Feuilles d’automne, masques envolés/ C’est ma première/ haïku partie/ (Gabielle Huet)

métro bondé/ sous le nez la fraîcheur/ de son bouquet/ (Cristiane Ourliac)

nouvelle adresse –/ un peu partout l’odeur/ du locataire précédent/ (Marie-Alice Maire)

soleil maigre/ devant le Resto du Cœur/ la foule grossit/ (Patrick Fetu)

sur le lac tranquille/ le pêcheur s’assoupit/ rêve d’une carpe…/ (Philippe Bréham)

sur mon pare-brise/ son avis de passage/ le pigeon ramier/ (Patrick Fetu)

1 voix :

coiffeur/ la teinture trop foncé/ le chocolat trop clair/ (Valérie Rivoallon)

Débat houleux –/ l’expression habituelle/ de le lune/ (Dany Georgelin)

équinoxe d’automne –/ mon verre de vin/ à moitié vide/ (Minh-Triêt Pham)

pleine lune –/ le ventre de ma fille/ s’arrondit/ (Marie-Alice Maire)

Soleil de mars/ L’ombre des arbres sur le mur –/ Cinemascop./ (Sophie Alleigre)

symphonie d’automne –/ l’entrain de la cuillère/ au fond du poêlon/ (Françoise Gabriel)

tatouage/ le papillon entre ses seins/ rêve de Lao-Tseu/ (Cristiane Ourliac)

Prochain kukaï le samedi 20 novembre au Bistrot Le Bigo 37 rue Berger (si aucune nouvelle mesure sanitaire contraignante) !

Bien amicalement Patrick

mercredi 13 octobre 2021

Dates des prochaines rencontres du Kukaï de Paris

Sauf nouvelles mesures sanitaires plus contraignantes dans les 15 jours à venir, nous nous retrouverons le : Samedi 23 octobre au bistrot Le Bigo (anciennement Saint-Eustache)37 rue Berger Paris 75001 à 15h30/ Le pass sanitaire est obligatoire, merci d'arriver 10 à 15 minutes avant, afin que nous puissions commencer notre kukaï à 15h30.

Dates des prochaines rencontres du Kukaï de Paris : 20 novembre 2021 18 décembre 2021

Les résultats du 168ème Kukaï de Paris ( par mail).

Les résultats du 168ème Kukaï de Paris ( par mail). 36 participant(e)s, 35 ont voté./

7 voix:/

Métro aérien / Je voyage d'arbre/ en arbre/ (Valérie Rivoallon)

sortie des écoliers –/ une libellule/ à contre-courant/ (Dominique Borée)

6 voix:/

forêt silencieuse / l’automne arrive/ sur la pointe des feuilles/ (Philippe Macé)

l'automne déjà/ dans le verger sans pommes/ la lumière a mûri/ (Jacques Quach)

5 voix

entre rose et bleu/ l’incertitude/ de l’hortensia/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

4 voix//

au dessus de la houle/ l'albatros –/ en chef d'orchestre/ (Antoine Gossart)

selfie sur la plage/ le sourire/ de l’océan/ (Eléonore Nickolay)

3 voix:/

dans l'herbe mouillée/ toute bruissante de guêpes/ la poire évidée / (Marie-Louise Herbert)

mamie impatiente/ elle attend sa petite-fille/ pour jouer à la poupée/ ((Jean-Hughes Chuix)

Photo noir et blanc / la nostalgie retrouve/ les couleurs de l'instant/ (Nicolas H. Lemarin)

rentrée solaire/ son mot doux prend tout le ciel/ de la marelle/ (Najat Aguidi)

2 voix:/

brumes du matin –/ le marteau pic-vert écorche/ l’oreiller de plumes/ (Bernard Pikeroen)

Contre la vitre/ le papillon s'épuise / si fragile/ (Sophie Alleigre)

descente du Puy de Sancy –/ dans son ombre / le son des sonnailles / (Danièle Georgelin)

Jardin du Luxembourg/ Des feuilles de ginkgo jaunes/ Sur sa robe aussi/ (Christiane Bardoux)

retour des vacances/ le vélo du gamin / devenu petit/ (Cristiane Ourliac)

1 voix:/

Après ses mots durs/ sur mes mots, dans mon Loupiac/ que lune en vrac/ (Françoise Marie Thuillier)

dernier soir d'août/ mon pouls s'accorde au tien/ invisible grillon/ (Jeanne Painchaud)

devant moi mon ombre/ et son bras/ qui balance/ (Monique Junchat)

embouteillage… / encore une candidature / à la présidentielle / (Minh-Triêt Pham)

lune d’équinoxe/ ma besace pleine de cenelles/ et gratte-culs / (Spite/Claire Chatelet)

pluies d'automne –/ les canards désertent la berge/ pour le caniveau/ (Rose DeSables / Sabrina Lesueur)

silence vert/ le soleil joue à colin-maillard / autour des demoiselles/ (Marie-Alice Maire)

tous premiers jours/ déjà froissées d'automne/ elles jonchent le sol/ (Jacques Michonnet)

trottoir d’automne / des châtaignes ventre ouvert/ et des étrons/ (Anne-Marie Joubert-Gaillard)

Sauf nouvelles mesures sanitaires plus contraignantes dans les 15 jours à venir, nous nous retrouverons le : Samedi 23 octobre au bistrot Le Bigo (anciennement Saint-Eustache)37 rue Berger Paris 75001 à 15h30/ Le pass sanitaire est obligatoire, merci d'arriver 10 à 15 minutes avant, afin que nous puissions commencer notre kukaï à 15h30.

samedi 3 juillet 2021

Résultats du 167e KPV :

33 participants. 32 votants.

10 voix :

open space –/ dans le tiroir de son bureau/ l’horaire des marées/ (Philippe Macé)

7 voix :

ligne d’horizon/ le bleu du lin/ tutoie l’orage/ (Monique Junchat)

Avec 5 voix :

rideau de pluie/ sur la fenêtre/ deux petites mains/ (Patrick Fetu)

jour de ménage –/ dehors des nuages glissent/ soupir du fer/ (Antoine Gossart)

soir d’été/ tant de parfums au jardin/ sauf le sien/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis

Avec 4 voix :

vieille armoire/ dans son miroir/ tant de reflets aimés/ (Jacques Quach)

le visage de ma mère/ derrière la pleine lune –/ nuit de la Saint-Jean/ (Claire Chatelet)

Avec 3 voix :

Croâ !/

une corneille me regarde cueillir/ ses framboises/ (Jeanne Painchaud)

Farniente/ soudain la course/ d’un escargot/ (Najat Aguidi)

Liste des contacts –/ Encore un numéro qui/ Ne répondra plus/ (Christiane Bardoux)

nos ombres défilent/ sur les talus d’aubépines –/ à bicyclette/ (Philippe Gaillard)

Avec 2 voix :

voisin décédé/ le jardin s’abandonne/ à la grille rouillée/ (Elsa Querné)

quelques mots en ligne/ son parfum favori/ hante la pièce/ (Jacques Michonnet)

Face à la mer/ un goéland sur le vent – / Je pose mon livre/ (Danièle Georgelin)

chemin forestier –/ un lapereau apparaît/ disparaît…/ (Dominique Borée)

Avec 1 voix :

Entre ciel et mer/ trois ombres en file indienne – / La digue comme un fil/ (Sophie Alleigre)

quatre nouveaux nids/ dans le chêne centenaire –/ danse des guêpes/ (Rose DeSables)

ciel ou piscine ridée ?/ le papillon choisit/ après réflexion/ (Françoise Gabriel)

Jardin des remparts/ Les oiseaux sans histoire/ chantent l’aujourd’hui/ (Monique Leroux Serre)

Vous pouvez déjà noter dans vos tablettes les dates retenues pour les 4 derniers kukaïs 2021 : 25 septembre/ 23 octobre/ 20 novembre/ Et 18 décembre/








		

vendredi 11 juin 2021

166ème KPV résultats

39 partipant-e-s 38 votant-e-s



8 voix



nouveau voisin -/ seul un grillage sépare/ nos pensées sauvages/ Christiane Ranieri



7 voix



avion dans le ciel/ elle tire un trait/ sur son passé/ Philippe Macé



6 voix



hautes herbes –/ l'odeur de mon village/ en bouffées gourmandes / Sprite/Claire Chatelet



5 voix

pré de pissenlits/

la brise de mai s'envole/ en montgolfières/ Annie Chassing



4 voix



cache-cache/ la fillette derrière son rire / Jean-Hughes Chuix



famille en deuil/ le chat à la fenêtre/ attend son retour / Eléonore Nickolay



midi déjà !/ le vieux coq n'a pas chanté/ ce matin/ Jacques Michonnet



ses deux bras mouillés/ bercent l’enfant endormi/ au soupir des vagues/ (Philippe Gaillard)



3 voix



chemin forestier –/ l'odeur du grand pin/ dérobée dans la pomme/ Françoise Gabriel



Coup de vent en terrasse / les akènes flirtent/ avec mon café-crème/ Danièle Georgelin



rien qu'un souffle/ la feuille tombée/ devient papillon/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis



Sandales défaites / Quelques grains de mica/ Collés sur ma peau/ Cécile Duteil



2 voix



au bout du chemin/ une barque à l’envers –/ rendez-vous manqué / Monique Junchat



battements d'ailes –/ sur le point de conclure/ deux tourtereaux/ Dominique Borée



boîte à livres/ pressée de parcourir les titres/ la fourmi/ Cristiane Ourliac



dans mon bol de thé noir/ nuage et ciel bleu/ c'est la terre je suis la lune/ Jeanne Painchaud



Nimbée/ d'un parfum de chèvrefeuille –/ Bain de soleil/ Valérie Rivoallon

1 voix



annoncé, manipulé / transporté, réfrigéré / le vaccin de l’été / Gabrielle Huet



chemin de fleurs –/ le vent et les seringas/ ont bien fait les choses/ Michel Duflo

Clapotis de l’eau –/

Je me détache du temps/ Comme la tige de sa fleur/ Catherine Noguès

« Couvre feu/

la cigale/ à tue-tête »./ Henri Bartoli

fraîchement écloses / au centre de la table / les pivoines / Christine Caillou



Kidnapping –/ cueillir le soleil de midi / il l’emmène subito/ Anne-Marie Joubert-Gaillard



la nuit tombe/ sur sa tête des akènes/ au souffle de mai/ Najat Aguidi



Le virus court toujours/ à ce stade / – Jeux Olympiques de Tokyo/ Daniel Py



Paris s’est réveillée / Les verres s’entrechoquent / La pluie bat les passants/ Françoise Cattaneo



premier café/ sur la tartine de miel/ premier soleil/ Jacques Quach



Premier théâtre – / Aux comédiens sans masque/ Tous les yeux sourient/ Christiane Bardoux



rafales de vent –/ le crissement du train / déferle dans le béton / Minh-Triêt Pham

vendredi 30 avril 2021

Résultats du 165e Kukaï virtuel de Paris Voici les résultats de notre 165e KPV

Voici les résultats de notre 165e KPV 37 participants, 37 votants.

retour des hirondelles les pages vides/ du carnet de voyage/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

A obtenu 7 voix :

les jours rallongent –/ sur un brin d’herbe l’escargot/ prend son temps/ (Minh-Triêt Pham)

Ont obtenu 5 voix :

sur la table/ une goutte d’eau meurt/ d’un bain de soleil/ (Philippe Gaillard)

loriots du terril/ les traces des gueules noires/ fleuries d’aubépine/ (Annie Chassing)

Avec 3 voix :

Le vent doucement/ joue la musique des feuilles/ quand l’ombre scintille/ (Nicolas Lemarin)

narines en alerte –/ dans la marmite mijote/ un parfum d’enfance/ (Christiane Ranieri)

Une tétine oubliée / Accrochée à la branche –/ La vie en suspens/ (Catherine Noguès)

vieil agenda/ les traces griffonnées/ d’un bonheur effacé/ (Jacques Quach)



accroupie/ le souvenir cuisant/ des jeunes orties/ (Cristiane Ourliac)

Avec 2 voix :

Cherche âme sœur/ dans le cabas du marché/ la pomme de terre/ (Naty Garcia)

déco de Pâques/ ma maison/ vide comme un œuf/ (Éléonore Nickolay)

erreur de masque –/ ivre de son parfum/ je m’évade/ (Antoine Gossart)

Derrière le tracteur/ mouettes et corbeaux/ pointillistes/ (Danièle Georgelin)

Réserve Naturelle –/ les renardeaux s’aventurent/ dans l’ail des ours/ (Claire Chatelet)

jour du printemps/ j’entame une nouvelle/ boîte de masques/ (Dominique Borée)

neige en avril –/ une mouche éternue/ sur un pissenlit/ (Elsa Querné)

essai des sirènes/ les yeux de ma mère/ tournés vers le passé / (Patrick Fetu)

pré-retraite en Covid –/ le reste de baume after-shave/ me nourrit les mains/ (Françoise Gabriel)

Avec 1 voix :

la pelouse/ en queue de pie –/ gala de printemps/ (Anne-Marie Joubert-Gaillard)

ses fleurs de cimetière* aux mains/ sous un nuage de pétales/

  • taches brunes de vieillesse

(Jean-Hugues Chuix)

confinement –/ sur le muret/ une plume/ (Daniel Py)

Étudiante en exil/ Sur sa couette/ L’ours en peluche veille/ (Françoise Cattaneo)

rouge au balcon/ les géraniums/ et un Père Noël/ (Marie-Alice Maire)

Premier soleil – / Au balcon se déconfinent/ Jambes et poils/ (Christiane Bardoux)

notes de guitare/ dans la nuit incandescente –/ paroles tardives/ (Bernard Pikeroen)

Merci à vous pour votre participation. Michel DUFLO