kukai.paris, le point de rencontre des amateurs de haïkus en région parisienne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 23 novembre 2021

Résultats du 170ème Kukaï de Paris 20 novembre 2021

Résultats du 170ème Kukaï de Paris 20 novembre 2021 Nous étions 13 haïjins au170ème Kukaï de Paris à partager 26 haïkus au bistro Le Bigo (anciennement bistrot St. Eustache). Nous saluons pour la première fois Françoise Marie Thuillier et Christophe Kochowski.



Avant d’annoncer les résultats, je tiens à vous citer quelques haïkus de notre cher ami Philippe Gaillard qui nous a quittés le 17 novembre 2021. Je les ai lus avant de commencer le kukaï. Annie Chassing qui ne pouvait pas être parmi nous m’a envoyé son message suivant qui exprime ce que nous ressentons tous et toutes : « Très grande tristesse à cette nouvelle. J'ai toujours apprécié, bien sûr, les haïkus de Philippe mais aussi la générosité enthousiaste dont il faisait preuve envers les textes des autres et sa très grande gentillesse. »

collées au buffet/ ses dernières volontés/ sur un post-it/ Philippe Gaillard

(Kukaï de Paris en novembre 2018)

prairie –/ une vache rumine/

le silence/

Philippe Gaillard (Kukaï de Paris en mai 2019)

sur la vitre embuée/ il s’invente/ un sapin de noël/ Philippe Gaillard (Kukaï de Paris en novembre 2019)

plus un souffle -/ les éoliennes bras ballants/ Philippe Gaillard (Kukaï de Paris en décembre 2019)

Et voici les résultats du kukaï qui a suivi la lecture des haïkus de Philippe :

5 voix : Le jour s’amenuise –/ le rose des cyclamens/ pour seule lanterne/ Bernard Pikeroen

4 voix :

huitième printemps/ dans la cour le magnolia/ fleurit sans toi/ Françoise Cattaneo

poubelles jaunes / deux voisines trient/ les ragots/ Eléonore Nickolay

lui devant la mer,/ la mer devant lui,/ le temps, Ailleurs…/ Daniel Py (À Philippe Gaillard)

3 voix :

clair de lune –/ sous la couche de glace/ le murmure du torrent/ Danièle Georgelin

2 voix :

matin d’automne/ la brume efface/ les pierres du donjon/ Christiane Bardoux

stade vide –/ l’éclat du brouillard/ sous les projecteurs/ Danièle Georgelin

vielle ruine/ le bruit de la pluie/ sur le lierre/ Christophe Kochowski

silence/ ton absence résonne/ déjà/ Nicolas Lemarin (À Philippe Gaillard)

comment faire face / à ce grand vide ?/ kukaï de novembre / Minh-Triêt Pham (À Philippe Gaillard)

première pluie légère/ comme un signe de Bashô */ sur mon visage/ Françoise Marie Thuillier

  • Cette année l’anniversaire de sa mort le 16 novembre

1 voix :

novembre –/ les couleurs joyeuses/ du cimetière/ Christiane Bardoux

brume dans la vallée/ le paysage s’estompe/ comme l’instant …/ Philippe Bréham

parlons à son chien/ elle sème des radis/ de son filet à provisions/ Françoise Cattaneo

imprégné de sa chaleur/ un kaki si bien mûre/ dans mes mains/ Rikako Fujii

bouche bée/ devant la murmuration */ des étourneaux/ Christophe Kochowski

  • (Anglicisme) Regroupement important d'oiseaux en vol, nuage d'oiseaux.

cri des goélands –/ un cristal de sel se fige/ au hâle des joues / Bernard Pikeroen

brume matinale/ un faucon plane/ sur mes rêves/ Minh-Triêt Pham

Le prochain kukaï de Paris se tiendra le samedi, 18 décembre à 15h30 au bistrot Le Bigo au 37, rue Berger. La réservation de la salle est gratuite, mais merci de penser à la tirelire de notre sympathique serveur et poète Louis. Merci d’arriver au plus tard à 15h15 pour qu’on puisse commencer à l’heure. Nous devrons libérer l’étage à 18h30. Au plaisir de vous rencontrer, Eléonore

		

vendredi 5 novembre 2021

169ème Kukaï Paris Résultats

Après 20 mois de virtuel, 14 haïjins ont pu se retrouver pour la 169ème édition du Kukaï de Paris au bistrot Le Bigo (anciennement Saint-Eustache). 28 haïkus furent partagés dans la joie et la bonne humeur !

4 voix :

bourrasques –/ le strip-tease/ de l’épouvantail/ (Original : Minh-Triêt Pham, revisité par Daniel Py)

3 voix/

branches hautes/ la queue rousse de l’écureuil/ caresse les nuages/ (Jean-Hughes Chuix)

couché sur l’herbe/ le parisien savoure/ le monde/ (Gabrielle Huet)

grande marée/ l’écume déborde/ de ma chope/ (Jean-Hughes Chuix)

jour de marché/ un haïku moche/ parmi les légumes de saison/ (Jacques Michonnet)

journée du patrimoine –/ les averses alimentent/ l’histoire du vieux moulin/ (Minh-Triêt Pham)

2 voix :

boxeurs au parc –/ les arbres s’enrouillent d’automne/ et les marrons pleuvent/ (Jacques Michonnet)

Elle nage vers le large/ un chemin de lumière ouvre sur l’infini/ (Françoise Cattaneo)

Feuilles d’automne, masques envolés/ C’est ma première/ haïku partie/ (Gabielle Huet)

métro bondé/ sous le nez la fraîcheur/ de son bouquet/ (Cristiane Ourliac)

nouvelle adresse –/ un peu partout l’odeur/ du locataire précédent/ (Marie-Alice Maire)

soleil maigre/ devant le Resto du Cœur/ la foule grossit/ (Patrick Fetu)

sur le lac tranquille/ le pêcheur s’assoupit/ rêve d’une carpe…/ (Philippe Bréham)

sur mon pare-brise/ son avis de passage/ le pigeon ramier/ (Patrick Fetu)

1 voix :

coiffeur/ la teinture trop foncé/ le chocolat trop clair/ (Valérie Rivoallon)

Débat houleux –/ l’expression habituelle/ de le lune/ (Dany Georgelin)

équinoxe d’automne –/ mon verre de vin/ à moitié vide/ (Minh-Triêt Pham)

pleine lune –/ le ventre de ma fille/ s’arrondit/ (Marie-Alice Maire)

Soleil de mars/ L’ombre des arbres sur le mur –/ Cinemascop./ (Sophie Alleigre)

symphonie d’automne –/ l’entrain de la cuillère/ au fond du poêlon/ (Françoise Gabriel)

tatouage/ le papillon entre ses seins/ rêve de Lao-Tseu/ (Cristiane Ourliac)

Prochain kukaï le samedi 20 novembre au Bistrot Le Bigo 37 rue Berger (si aucune nouvelle mesure sanitaire contraignante) !

Bien amicalement Patrick

mercredi 13 octobre 2021

Dates des prochaines rencontres du Kukaï de Paris

Sauf nouvelles mesures sanitaires plus contraignantes dans les 15 jours à venir, nous nous retrouverons le : Samedi 23 octobre au bistrot Le Bigo (anciennement Saint-Eustache)37 rue Berger Paris 75001 à 15h30/ Le pass sanitaire est obligatoire, merci d'arriver 10 à 15 minutes avant, afin que nous puissions commencer notre kukaï à 15h30.

Dates des prochaines rencontres du Kukaï de Paris : 20 novembre 2021 18 décembre 2021

Les résultats du 168ème Kukaï de Paris ( par mail).

Les résultats du 168ème Kukaï de Paris ( par mail). 36 participant(e)s, 35 ont voté./

7 voix:/

Métro aérien / Je voyage d'arbre/ en arbre/ (Valérie Rivoallon)

sortie des écoliers –/ une libellule/ à contre-courant/ (Dominique Borée)

6 voix:/

forêt silencieuse / l’automne arrive/ sur la pointe des feuilles/ (Philippe Macé)

l'automne déjà/ dans le verger sans pommes/ la lumière a mûri/ (Jacques Quach)

5 voix

entre rose et bleu/ l’incertitude/ de l’hortensia/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

4 voix//

au dessus de la houle/ l'albatros –/ en chef d'orchestre/ (Antoine Gossart)

selfie sur la plage/ le sourire/ de l’océan/ (Eléonore Nickolay)

3 voix:/

dans l'herbe mouillée/ toute bruissante de guêpes/ la poire évidée / (Marie-Louise Herbert)

mamie impatiente/ elle attend sa petite-fille/ pour jouer à la poupée/ ((Jean-Hughes Chuix)

Photo noir et blanc / la nostalgie retrouve/ les couleurs de l'instant/ (Nicolas H. Lemarin)

rentrée solaire/ son mot doux prend tout le ciel/ de la marelle/ (Najat Aguidi)

2 voix:/

brumes du matin –/ le marteau pic-vert écorche/ l’oreiller de plumes/ (Bernard Pikeroen)

Contre la vitre/ le papillon s'épuise / si fragile/ (Sophie Alleigre)

descente du Puy de Sancy –/ dans son ombre / le son des sonnailles / (Danièle Georgelin)

Jardin du Luxembourg/ Des feuilles de ginkgo jaunes/ Sur sa robe aussi/ (Christiane Bardoux)

retour des vacances/ le vélo du gamin / devenu petit/ (Cristiane Ourliac)

1 voix:/

Après ses mots durs/ sur mes mots, dans mon Loupiac/ que lune en vrac/ (Françoise Marie Thuillier)

dernier soir d'août/ mon pouls s'accorde au tien/ invisible grillon/ (Jeanne Painchaud)

devant moi mon ombre/ et son bras/ qui balance/ (Monique Junchat)

embouteillage… / encore une candidature / à la présidentielle / (Minh-Triêt Pham)

lune d’équinoxe/ ma besace pleine de cenelles/ et gratte-culs / (Spite/Claire Chatelet)

pluies d'automne –/ les canards désertent la berge/ pour le caniveau/ (Rose DeSables / Sabrina Lesueur)

silence vert/ le soleil joue à colin-maillard / autour des demoiselles/ (Marie-Alice Maire)

tous premiers jours/ déjà froissées d'automne/ elles jonchent le sol/ (Jacques Michonnet)

trottoir d’automne / des châtaignes ventre ouvert/ et des étrons/ (Anne-Marie Joubert-Gaillard)

Sauf nouvelles mesures sanitaires plus contraignantes dans les 15 jours à venir, nous nous retrouverons le : Samedi 23 octobre au bistrot Le Bigo (anciennement Saint-Eustache)37 rue Berger Paris 75001 à 15h30/ Le pass sanitaire est obligatoire, merci d'arriver 10 à 15 minutes avant, afin que nous puissions commencer notre kukaï à 15h30.

samedi 3 juillet 2021

Résultats du 167e KPV :

33 participants. 32 votants.

10 voix :

open space –/ dans le tiroir de son bureau/ l’horaire des marées/ (Philippe Macé)

7 voix :

ligne d’horizon/ le bleu du lin/ tutoie l’orage/ (Monique Junchat)

Avec 5 voix :

rideau de pluie/ sur la fenêtre/ deux petites mains/ (Patrick Fetu)

jour de ménage –/ dehors des nuages glissent/ soupir du fer/ (Antoine Gossart)

soir d’été/ tant de parfums au jardin/ sauf le sien/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis

Avec 4 voix :

vieille armoire/ dans son miroir/ tant de reflets aimés/ (Jacques Quach)

le visage de ma mère/ derrière la pleine lune –/ nuit de la Saint-Jean/ (Claire Chatelet)

Avec 3 voix :

Croâ !/

une corneille me regarde cueillir/ ses framboises/ (Jeanne Painchaud)

Farniente/ soudain la course/ d’un escargot/ (Najat Aguidi)

Liste des contacts –/ Encore un numéro qui/ Ne répondra plus/ (Christiane Bardoux)

nos ombres défilent/ sur les talus d’aubépines –/ à bicyclette/ (Philippe Gaillard)

Avec 2 voix :

voisin décédé/ le jardin s’abandonne/ à la grille rouillée/ (Elsa Querné)

quelques mots en ligne/ son parfum favori/ hante la pièce/ (Jacques Michonnet)

Face à la mer/ un goéland sur le vent – / Je pose mon livre/ (Danièle Georgelin)

chemin forestier –/ un lapereau apparaît/ disparaît…/ (Dominique Borée)

Avec 1 voix :

Entre ciel et mer/ trois ombres en file indienne – / La digue comme un fil/ (Sophie Alleigre)

quatre nouveaux nids/ dans le chêne centenaire –/ danse des guêpes/ (Rose DeSables)

ciel ou piscine ridée ?/ le papillon choisit/ après réflexion/ (Françoise Gabriel)

Jardin des remparts/ Les oiseaux sans histoire/ chantent l’aujourd’hui/ (Monique Leroux Serre)

Vous pouvez déjà noter dans vos tablettes les dates retenues pour les 4 derniers kukaïs 2021 : 25 septembre/ 23 octobre/ 20 novembre/ Et 18 décembre/








		

vendredi 11 juin 2021

166ème KPV résultats

39 partipant-e-s 38 votant-e-s



8 voix



nouveau voisin -/ seul un grillage sépare/ nos pensées sauvages/ Christiane Ranieri



7 voix



avion dans le ciel/ elle tire un trait/ sur son passé/ Philippe Macé



6 voix



hautes herbes –/ l'odeur de mon village/ en bouffées gourmandes / Sprite/Claire Chatelet



5 voix

pré de pissenlits/

la brise de mai s'envole/ en montgolfières/ Annie Chassing



4 voix



cache-cache/ la fillette derrière son rire / Jean-Hughes Chuix



famille en deuil/ le chat à la fenêtre/ attend son retour / Eléonore Nickolay



midi déjà !/ le vieux coq n'a pas chanté/ ce matin/ Jacques Michonnet



ses deux bras mouillés/ bercent l’enfant endormi/ au soupir des vagues/ (Philippe Gaillard)



3 voix



chemin forestier –/ l'odeur du grand pin/ dérobée dans la pomme/ Françoise Gabriel



Coup de vent en terrasse / les akènes flirtent/ avec mon café-crème/ Danièle Georgelin



rien qu'un souffle/ la feuille tombée/ devient papillon/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis



Sandales défaites / Quelques grains de mica/ Collés sur ma peau/ Cécile Duteil



2 voix



au bout du chemin/ une barque à l’envers –/ rendez-vous manqué / Monique Junchat



battements d'ailes –/ sur le point de conclure/ deux tourtereaux/ Dominique Borée



boîte à livres/ pressée de parcourir les titres/ la fourmi/ Cristiane Ourliac



dans mon bol de thé noir/ nuage et ciel bleu/ c'est la terre je suis la lune/ Jeanne Painchaud



Nimbée/ d'un parfum de chèvrefeuille –/ Bain de soleil/ Valérie Rivoallon

1 voix



annoncé, manipulé / transporté, réfrigéré / le vaccin de l’été / Gabrielle Huet



chemin de fleurs –/ le vent et les seringas/ ont bien fait les choses/ Michel Duflo

Clapotis de l’eau –/

Je me détache du temps/ Comme la tige de sa fleur/ Catherine Noguès

« Couvre feu/

la cigale/ à tue-tête »./ Henri Bartoli

fraîchement écloses / au centre de la table / les pivoines / Christine Caillou



Kidnapping –/ cueillir le soleil de midi / il l’emmène subito/ Anne-Marie Joubert-Gaillard



la nuit tombe/ sur sa tête des akènes/ au souffle de mai/ Najat Aguidi



Le virus court toujours/ à ce stade / – Jeux Olympiques de Tokyo/ Daniel Py



Paris s’est réveillée / Les verres s’entrechoquent / La pluie bat les passants/ Françoise Cattaneo



premier café/ sur la tartine de miel/ premier soleil/ Jacques Quach



Premier théâtre – / Aux comédiens sans masque/ Tous les yeux sourient/ Christiane Bardoux



rafales de vent –/ le crissement du train / déferle dans le béton / Minh-Triêt Pham

vendredi 30 avril 2021

Résultats du 165e Kukaï virtuel de Paris Voici les résultats de notre 165e KPV

Voici les résultats de notre 165e KPV 37 participants, 37 votants.

retour des hirondelles les pages vides/ du carnet de voyage/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

A obtenu 7 voix :

les jours rallongent –/ sur un brin d’herbe l’escargot/ prend son temps/ (Minh-Triêt Pham)

Ont obtenu 5 voix :

sur la table/ une goutte d’eau meurt/ d’un bain de soleil/ (Philippe Gaillard)

loriots du terril/ les traces des gueules noires/ fleuries d’aubépine/ (Annie Chassing)

Avec 3 voix :

Le vent doucement/ joue la musique des feuilles/ quand l’ombre scintille/ (Nicolas Lemarin)

narines en alerte –/ dans la marmite mijote/ un parfum d’enfance/ (Christiane Ranieri)

Une tétine oubliée / Accrochée à la branche –/ La vie en suspens/ (Catherine Noguès)

vieil agenda/ les traces griffonnées/ d’un bonheur effacé/ (Jacques Quach)



accroupie/ le souvenir cuisant/ des jeunes orties/ (Cristiane Ourliac)

Avec 2 voix :

Cherche âme sœur/ dans le cabas du marché/ la pomme de terre/ (Naty Garcia)

déco de Pâques/ ma maison/ vide comme un œuf/ (Éléonore Nickolay)

erreur de masque –/ ivre de son parfum/ je m’évade/ (Antoine Gossart)

Derrière le tracteur/ mouettes et corbeaux/ pointillistes/ (Danièle Georgelin)

Réserve Naturelle –/ les renardeaux s’aventurent/ dans l’ail des ours/ (Claire Chatelet)

jour du printemps/ j’entame une nouvelle/ boîte de masques/ (Dominique Borée)

neige en avril –/ une mouche éternue/ sur un pissenlit/ (Elsa Querné)

essai des sirènes/ les yeux de ma mère/ tournés vers le passé / (Patrick Fetu)

pré-retraite en Covid –/ le reste de baume after-shave/ me nourrit les mains/ (Françoise Gabriel)

Avec 1 voix :

la pelouse/ en queue de pie –/ gala de printemps/ (Anne-Marie Joubert-Gaillard)

ses fleurs de cimetière* aux mains/ sous un nuage de pétales/

  • taches brunes de vieillesse

(Jean-Hugues Chuix)

confinement –/ sur le muret/ une plume/ (Daniel Py)

Étudiante en exil/ Sur sa couette/ L’ours en peluche veille/ (Françoise Cattaneo)

rouge au balcon/ les géraniums/ et un Père Noël/ (Marie-Alice Maire)

Premier soleil – / Au balcon se déconfinent/ Jambes et poils/ (Christiane Bardoux)

notes de guitare/ dans la nuit incandescente –/ paroles tardives/ (Bernard Pikeroen)

Merci à vous pour votre participation. Michel DUFLO

samedi 27 mars 2021

Compte rendu du 164ème kukaï de Paris (virtuel) Mars 2021

Compte rendu du 164ème kukaï de Paris (virtuel) Mars 2021 33 participant.es ont soumis un haïku et ont voté pour leurs deux haïkus préférés.

12 voix : Insomnie-/ De branche en branche/ La lune passe/ Christiane Bardoux

10 voix :

bal des débutantes -/ abeilles et jacinthes/ font connaissance/ Michel DUFLO

4 voix : des fleurs de pêcher/ s'envolent vers la voie ferrée -/ printemps confiné/ Christiane Ranieri

3 voix : jaune soleil/ le papillon se pose/ ma peine s’envole / Anne-Marie Joubert-Gaillard

varicelle/ on joue à compte-boutons/ éosine en main/ Patrick Fetu

balade du jour/ un brin de causette/ avec le chat roux/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis

télétravail/ par la fenêtre/ les retraités en balade/ Alain Henry

19 heures -/ la rave-party des pies/ dans le peuplier/ Danny GEORGELIN

trousse de voyage/ faire le tri dans les produits/ périmés/ Jeanne Painchaud

Nation/ dans le couloir du métro/ une percussion africaine/ Jacques Quach

2 voix : un rai de soleil/ sur les matelas neufs-/ le papillon se pose/ Monique Junchat

son fauteuil vide/ un air de printemps souffle/ sur l’absence/ Philippe GAILLARD



Chaque fois/ que j'égoutte du vinaigre/ sur mes oeufs au plat/ - mon père/ Daniel PY

plantation d’équinoxe/ un jasmin sur la sépulture/ du rosier/ Jean-Hughes CHUIX

Aube du printemps/ sur le stand du marché/ première tresse d'ail/ Naty García Guadilla

le froid de l’hiver / gèle les pattes des zèbres –/ forêt de bouleaux/ Bernard Pikeroen

Pêchers en fleurs/ Alors c'est donc vrai / le paradis existe/ Monique Leroux Serres

vienne ce souffle/ qui en fera des pèlerins –/ un pissenlit !/ Françoise Marie Thuillier

1 voix :

confinement -/ homme femme et chat émigrent/ en zone libre/ Marie-Alice Maire

Vert, gris, vert de gris,/ ciel et mer unis, seul le phare/ accroche mon regard/ Sophie Alleigre



street art front de mer/ en giclées de blanc / fientes de mouettes / Annie Chassing

		

lundi 8 mars 2021

Résultats de notre 163e KPV



Résultats de notre 163e KPV

Voici donc les résultats de notre 163e KPV. 32 participants. 31 votants.

Ont obtenu 1 voix :

nuit sans lune / une énorme araignée/ réchappée du gel/ (Danièle Duteil)

Le cyprès/ Gardien de la mémoire/ Retient ses larmes/ (Catherine Noguès)

Saint-Valentin/ voir dans un nuage/ les contours d’un cœur/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

matin frileux/ thé noir et conversation/ avec le merle/ (Cristiane Ourliac)

Vers l’ami je vais/ Masquée/ Mains derrière le dos/ (Françoise Cattaneo)

il gèle au marché –/ le joueur de saxo/ enfile ses gants/ (Dominique Borée)

dans le premier drap/ au balcon/ le sens du vent/ (Monique Junchat)

Dans la forêt/ Une cascade sur les rochers/ Quel silence !.../ (Philippe Bréham)

temps plus doux/ le bonhomme de neige pique/ du nez de la carotte !/ (Jeanne Painchaud)

dans le ciel azur/ les effluves de ton rire –/ mimosa en fleurs/ (Sabrina Lesueur / Rose DeSable)

Avec 2 voix :

fin de l’année du Rat/ le vieux chat laisse échapper/ un pet/ (Najat Aguidi)

fils décédé/ les sept vies/ de son chat/ (Éléonore Nickolay)

discussion épineuse –/ sur la branche du rosier/ un flocon de trop/ (Christiane Ranieri)

étable en ruine/ j’entends le pas traînant des bœufs/ sur les chemins de pierres/ (Jean-Hugues Chuix)

première dialyse –/ le rouge de mes veines s’en va/ dans une machine/ (Philippe Gaillard)

Avec 3 voix :

Marée basse/ le ciel sur le sable –/ Je marche sur les nuages./ (Sophie Alleigre)

brefs éclats de rire/ de verres en verres levés –/ rêves de comptoir/ (Elsa Querné)

redoux/ le bonhomme de neige et moi/ pissons de concert/ (Patrick Fetu)

Avec 4 voix :

déjeuner entre amis/ je retrouve enfin/ le chemin des visages/ (Philippe Macé)

Rue enneigée/ Des enfants passent/ Un pare-brise rigole/ (Christine Caillou)

clairière ensoleillée/ une pie traverse/ sa méditation/ (Jacques Quach) Avec 5 voix :

déménagement/ peu à peu le vide meuble/ les pièces/ (Marie-Alice Maire)

Avec 8 voix :

Maison d’enfance – / Dans le vieux poêle démonté/ Les cendres du passé/ (Christiane Bardoux)

décharge sauvage/ sur les gravats l’or/ d’un mimosa/ (Annie Chassing)

Merci à vous de votre participation en ces temps compliqués. Au plaisir de vous lire le mois prochain. Prenez soin de vous,

Michel











		

lundi 8 février 2021

Compte rendu du 162ème KPV ( virtuel)

37 participant(e)s, 37 votant(e)s (par mail)

10 voix :

Déménagement –/ Comment mettre le jardin/ Dans les cartons ?/ (Christiane Bardoux)

6 voix :

vers le pont d'Austerlitz/ un train de nuages roses/ sans escale/ (Jacques Quach)

5 voix :

encombrants/ sur le vieux piano/ la pluie fait des claquettes/ (Monique Junchat)

4 voix :

juste avant le couvre-feu/ un dernier flocon/ sur ma langue/ (Jeanne Painchaud)

maison de la veuve/ la famille revend/ tous les miroirs/ (Philippe Macé)

sentier sinueux —/ trop souvent mes lacets/ se dénouent/ (Minh-Triêt Pham)

3 voix :

brocante d'automne/ côte à côte les deux ex / se rabibochent / (Marie-Louise Herbert)

ce lotus fané/ l’allure d’un vieux maître / qui a tout donné/ (Françoise Marie Thuillier)

Lumière indicible/ d'un temps de neige/ sans neige.../ (Dany Georgelin)

Mesures barrières/ Dans la vitrine les galettes / que des petites/ (Monique Leroux Serres)

seule à nouveau/ de la poubelle débordent/ des cheveux d’ange / (Eléonore Nickolay)

terrain de foot –/ en pleine concentration / le bonhomme de neige/ (Christiane Ranieri)

2 voix :

d'un coup d'épaule/ ouvrant le portail/ – avalanche/ (Dominique Borée)

Dans la forêt/ Une cascade sur les rochers/ Un silence.../ (Philippe Bréham)

18h05 ! / sortir du buffet/ les biscottes/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

indiscrétion/ l'hiver dévoile/ les vieux nids/ (Anne Chassing)

Jouant / à cache-cache dans sa mémoire –/ Les mots/ (Valérie Rivoallon)

lueurs de l'aube/ déjà branchée/ radio merle/ (Cristiane Ourliac)

Un nom tracé sur le sable/ Ouvre l'espace/ Et puis s'efface/ (Catherine Noguès)

1 voix :

Dans le ciel, deux nuages,/ dernier soleil de l'année –/ Nous deux sur la plage/ (Sophie Alleigre)

grands voyants / marabouts de tous bords –/ l'avenir dites-nous/ (Sophie Masson)

insomnie/ rien à la télé et dehors/ des flocons de silence/ (Philippe Gaillard)

la langue en cuillère / hors de la bouche béante / gobe-flocon/ (Jean-Hughes Chuix)

lumbago / mon ostéopathe débloque / complètement/ (Jean-Paul Gallmann)

Lune de janvier / pas même voilée / sa face à la vitre/ (Danièle Duteil)

Malade le vieux platane / A été abattu / Son odeur persistante / (Françoise Cattaneo)

matin d'hiver –/ les nouvelles fraîches tombent/ en flocons/ (Rose DeSables)

une bestiole/ dans le bac à chaussettes –/ soldée elle aussi ?/ (Marie Barut)

37 participant(e)s, 37 votant(e)s (par mail)

10 voix :

Déménagement –/ Comment mettre le jardin/ Dans les cartons ?/ (Christiane Bardoux)

6 voix :

vers le pont d'Austerlitz/ un train de nuages roses/ sans escale/ (Jacques Quach)

5 voix :

encombrants/ sur le vieux piano/ la pluie fait des claquettes/ (Monique Junchat)

4 voix :

juste avant le couvre-feu/ un dernier flocon/ sur ma langue/ (Jeanne Painchaud)

maison de la veuve/ la famille revend/ tous les miroirs/ (Philippe Macé)

sentier sinueux —/ trop souvent mes lacets/ se dénouent/ (Minh-Triêt Pham)

3 voix :

brocante d'automne/ côte à côte les deux ex / se rabibochent / (Marie-Louise Herbert)

ce lotus fané/ l’allure d’un vieux maître / qui a tout donné/ (Françoise Marie Thuillier)

Lumière indicible/ d'un temps de neige/ sans neige.../ (Dany Georgelin)

Mesures barrières/ Dans la vitrine les galettes / que des petites/ (Monique Leroux Serres)

seule à nouveau/ de la poubelle débordent/ des cheveux d’ange / (Eléonore Nickolay)

terrain de foot –/ en pleine concentration / le bonhomme de neige/ (Christiane Ranieri)

2 voix :

d'un coup d'épaule/ ouvrant le portail/ – avalanche/ (Dominique Borée)

Dans la forêt/ Une cascade sur les rochers/ Un silence.../ (Philippe Bréham)

18h05 ! / sortir du buffet/ les biscottes/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)

indiscrétion/ l'hiver dévoile/ les vieux nids/ (Anne Chassing)

Jouant / à cache-cache dans sa mémoire –/ Les mots/ (Valérie Rivoallon)

lueurs de l'aube/ déjà branchée/ radio merle/ (Cristiane Ourliac)

Un nom tracé sur le sable/ Ouvre l'espace/ Et puis s'efface/ (Catherine Noguès)

1 voix :

Dans le ciel, deux nuages,/ dernier soleil de l'année –/ Nous deux sur la plage/ (Sophie Alleigre)

grands voyants / marabouts de tous bords –/ l'avenir dites-nous/ (Sophie Masson)

insomnie/ rien à la télé et dehors/ des flocons de silence/ (Philippe Gaillard)

la langue en cuillère / hors de la bouche béante / gobe-flocon/ (Jean-Hughes Chuix)

lumbago / mon ostéopathe débloque / complètement/ (Jean-Paul Gallmann)

Lune de janvier / pas même voilée / sa face à la vitre/ (Danièle Duteil)

Malade le vieux platane / A été abattu / Son odeur persistante / (Françoise Cattaneo)

matin d'hiver –/ les nouvelles fraîches tombent/ en flocons/ (Rose DeSables)

une bestiole/ dans le bac à chaussettes –/ soldée elle aussi ?/ (Marie Barut)

dimanche 3 janvier 2021

Compte rendu du Kukaï 161ème virtuel

26 participant.es ont voté par mail pour leurs deux haïkus préférés 7 voix :

tous masqués/ croiser le sourire/ d’un teckel/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis

sous son parapluie/ le sourire de l’enfant/ les pieds dans la flaque/ Patrick Fetu

visite tardive/ derrière sa tombe/ le cimetière des escargots/ Jacques QUACH

5 voix : gelée blanche/ au chai une araignée tisse la part des anges/ Annie Chassing

4 voix :

volée de bruns et rouges -/ au-dessus du tas de feuilles/ le queue du chien / Cécile Duteil

3 voix :

exemplarité —/ du Président / le test positif/ Minh-Triêt Pham

2 voix :

dans mon thé menthe/ un nuage de lait-/ pluie fine/ Monique Junchat

solstice d’hiver/ le soleil entre ses draps d’écume/ s’endort d’un œil / Jean-Hughes CHUIX

temps difficiles -/ rêver d'être gardien/ de troupeau d'étoiles/ Antoine Gossart

Lune croissante/ l'arbre nu dévoile un nid/ et deux serments gravés/ Najat Aguidi

soir de décembre/ l'instant présent échappe encore/ au vieux haïjin/ Danièle Duteil

Noël à l’EHPAD les vieux s’assoient autour du feu en vidéo Philippe Gaillard

1 voix :

Une fenêtre éclairée/ Toutes les nuits, puis s'éteint -/ Une part d'ombre./ Sophie Alleigre

deux bulles dans la douche -/ leurs vies de bulles/ jusqu'au sol/ Daniel Py

un soir d’automne/ comme celui-ci/ mon enfant naissait/ Philippe Macé

baiser volé / instant d’éternité -/ le fleuve s’élargit / Anne-Marie Joubert-Gaillard

feuilles mortes –/ elles s’y sont mises à mille/ pour bloquer le portail/ Michel Duflo

sur le seuil de ma porte/ six flocons de neige -/ Noël confiné/ Christiane Ranieri

Passage du robot aspirateur / A pas de velours / l’araignée / VALÉRIE RIVOALLON



Les dates des kukaï de Paris prévues en 2021 : 23 janvier/ 20 février/ 20 mars/ 24 avril/ 29 mai/ 26 juin /

au Bistrot du Jardin (1er étage) 33 rue Berger - 75001, à partir de 15 h30 (Merci d’arriver au plus tard à 15h15)

Entrée : une consommation obligatoire + 2 € par personne Apportez 3 haïkus (thème libre). Selon le nombre de participants, nous verrons si nous utilisons 2 ou 3 haïkus.

Au plaisir de vous y rencontrer Eléonore, Patrick et Michel

mardi 8 décembre 2020

Résultats du 160ème Kukaï de Paris (virtuel)

Résultats du 160ème Kukaï de Paris (virtuel) 31 poètes et poétesses de haïku ont échangé 31 haïkus et ont voté pour leurs deux haïkus préférés. Voici les résultats :

7 voix pour :

Sur le Verdon/ des canards/ font danser la lune/ Daniel PY

resto fermé/ elle joue à la dînette/ dans la salle vide/ Jacques QUACH

matin d’automne -/ la tête à l'envers/ la mésange et moi/ Christiane Ranieri/

4 voix pour :

première gelée/ près du radiateur/ une coccinelle/ Dominique Borée

28 novembre/ le bout du monde/ à 20 km/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis

Gelée blanche / Mes cheveux retrouvent/ leur clarté d'enfance/ Monique LEROUX SERRES/

3 voix pour

un vol d’oies sauvages traverse une trouée bleue / courrier de l’amie/ Danièle DUTEIL

derrière ses rides/ les émotions d’une vie –/ le soleil décline/ Patrick Fetu//

2 voix pour Nuages dans le rétro / La route devient ciel/ Les pensées s’effilochent / Françoise Cattaneo

la joie de Noël -/ pour le réveillon j'hésite / entre skype et zoom/ Annie Chassing

maigre petit vent/ je le laisse jouer au jardin/ lui qui n’a rien / Jean-Hughes CHUIX

ouvrant le volet/ le soleil levant / non! un lampadaire/ Alain Henry

insomnie d'hiver/ scrupuleuse la pendule/ ânonne tic-tac/ Marie-Louise HERBERT

restaurant Thaï-/ le bouddha dehors/ habillé de mousse/ Monique Junchat

libraire enthousiaste/ son roman de l’année/ change tous les mois/ Philippe Macé

infos Covid — / mon smartphone fait / de la température/ Minh-Triêt Pham/

1 voix pour

Cours de yoga / Une mouche se promène / Postures agitées / Sophie Alleigre

Crépitement du feu-/ La tisane refroidit / Le livre est bon/ Christiane Bardoux

insomnie/ le rouge des tomates/ me réchauffe/ Philippe Gaillard

Black Friday -/ les criailleries des perruches/ sous le ciel d'hiver/ Danièle GEORGELIN

Mon dos au soleil/ façonne un géant gris/ éclaireur du soir/ Nicolas Lemarin

dans le métro -/ jeune mendiante au ventre rond/ regards fuyants/ Sophie Masson

roses au jardin/ où la dame aux cheveux blancs/ parle d’autrefois/ Bernard Pikeroen

Le prochain kukaï ( virtuel) se tiendra le 19 décembre 2020

mardi 24 novembre 2020

Compte –rendu du 159ème kukaï de Paris (virtuel) 31 octobre 2020

Compte –rendu du 159ème kukaï de Paris (virtuel) 31 octobre 2020

Notre 159ème kukaï de Paris fut virtuel à nouveau. 33 poètes et poétesses ont échangé 33 haïkus par mail.

9 voix:



Confinement –/ des heures à repasser/ les faux plis du temps/ (Nicolas Lemarin)




8 voix :
pot-au-feu –/

sur la buée de la vitre/ l’index de l’enfant/ (Anne-Marie Joubert-Gaillard)

6 voix :



heure du couvre-feu –/ la course folle/ des feuilles d’automne/ (Christiane Ranieri)

5 voix :



visioconférence/ en présentiel/ la mouche/ (Eléonore Nickolay)



devant sa tombe –/ pour lui offrir un sourire/ il quitte son masque/ (Antoine Gossart)



Forêt / Du sentier d’automne/ j’écrase le silence/ (Valérie Rivoallon)




4 voix :



face à la fenêtre/ cette envie de devenir/ mouette rieuse/ (Danièle Duteil)



3 voix :



grain après grain/ de baiser en baiser/ chemin des vignes/ (Cristiane Ourliac)



à l’écran, j’écris « poème » / le correcteur me renvoie/ le mot « peine »/ (Jeanne Painchaud)



Vent d’automne/ je renoue des liens/ avec ma petite laine/ (Najat Aguidi)




2 voix :



friche urbaine/ à deux pas du bistrot/ un parfum d’anisette/ (Jacques Quach)



Tissage d’automne –/ L’araignée arrime au sol/

Le radiateur/

(Christiane Bardoux)



ce vin raconté/ aux mots de la sommelière/ – lumières troubles/ (Bernard Pikeroen)



1 voix :

récolte d’automne/ dans la châtaigneraie/ on se les pèle/ (Annie Chassing)



Mes larmes et la pluie/ en ce temps de pandémie/ s’accordent si bien / (Naty Garcia Guadilla)



nuit d’orage/ dans la chambre des enfants/ frénétique un bruit de pouce/ (Laurent Caby)



Dans le champ d’oliviers/ Brûlé par le soleil/ L’ancêtre a pris racine/ (Françoise Cattaneo)



Grand soleil/ Les volets fermés –/ La halte des heures/ (Catherine Nogues)



nos éclats de rire/ en noir et blanc/ cabine Photomaton/ (Patrick Fetu)



chat défunt –/

à sa place sur le toit/

un intermittent/ (Isabelle Freihuber-Ypsilantis)



blues du confiné/ regarder les trains partir/

juste avant la nuit/

(Philippe Macé)



ocre/ le chêne nain prend la couleur/ des grands/ (Jean-hugues Chuix)

 Le prochain kukaï de Paris animé par Eléonore, aura lieu le 28 novembre 2020 ( par mail).

Résultats du 157ème kukaï de Paris (le 3ème virtuel) 20 juin 2020

Voici les résultats du 157ème kukaï de Paris (le 3ème virtuel). 31 participant.es, 2 personnes n’ont pas voté.

6 voix:

train retardé/ sur le quai doucement/ arrive la pluie / Jacques Quach

Ciel d'orage / La fraîcheur rose/ d'une pastèque/ Monique Leroux Serres

5 voix:

solstice -/ le merle accroche son /chant / en haut de l’arbre/ Philippe Ambroise

Seuil de l'été ~/ j'ouvre la porte/ au concert des cigales/ Najat Aguidi

4 voix:

kukaï virtuel / sous les mots l'écho / de leurs voix/ Annie Chassing

ciel d'orage/ derrière la grenouille / les lentilles d'eau se referment/ Cécile Duteil

3 voix:

ombre immobile –/ aux pieds de Marie, ses larmes/ et celles du grand cierge/ Antoine Gossart

(Lors d'un récent passage à Saint Sulpice, une femme noire en prière aux pieds de la sublime statue de marbre de la Vierge par Jean-Baptiste Pigalle)/

banc de bois/ l’homme avec des fleurs blanches/ sur ses mains ridées/ Jean-Hughes Chuix

ciel d'orage / la mésange du buisson / dévorée par un chat/ Danièle Duteil

régime d'après/ un café en terrasse/ sans sucre/ Isabelle Freihuber-Ypsilantis

chambre d’Ehpad vide/ avec pour seul héritage/ son harmonica/ Philippe Gaillard

2 voix:

confinement -/ regardant le soleil couler/ le long des feuilles du yucca/ Daniel Py

dernière fraise/ on la partage/ entre nos lèvres/ Patrick Fetu

par le vasistas/ ce ciel bleu de printemps/ où j’irai bientôt/ Michel Duflo

Terrain de basket vide -/ Deux pies sautillent/ dans la raquette/ Danièle Georgelin

1 voix:

soleil couchant/ le lierre à l’assaut/ de l’arbre sans tête/ Monique Junchat

entre deux âges la mariée / sur ses talons / elle hésite / Françoise Cattaneo

liberté retrouvée –/ à la plage/ et à poil/ Minh-Triêt Pham

Soir d’été en trottinette-/ Coincé sous le menton/ Un bouquet de fleurs/ Christiane Bardoux

tarmac-/ des hommes et des virus/ en transit/ Anne-Marie Joubert-Gaillard

seize heures du soir/ combien de fleurs encore/ pour ce papillon/ Jean-Paul Gallmann

Dé-confinement/ il oublie ses clefs dedans/ - déconfit ! /

        Nicolas Lemarin

Merci à Cristiane qui m’a gentiment pardonné d’avoir oublié de copier son haïku dans la liste des soumissions :

solstice d'été/ ce premier moustique m'offre/ quelques haïkus/ Cristiane Ourliac

Merci Cristiane, d’avoir voté !

Je vous souhaite, à vous toutes et tous un bel été sans soucis et j’espère que les kukaï du 2ème semestre 2020 pourront avoir lieu.

Voici les dates :

26 septembre 31 octobre 28 novembre 19 décembre

samedi 24 octobre 2020

Les résultats du 158ème Kukaï de Paris (virtuel) 26 septembre 2020

37 participant(e)s, 35 votant(e)s

10 voix

marché de plein vent/ je soupèse le parfum/ de chaque coing/ Cristiane OURLIAC

7 Voix



6 juillet / son écuelle désormais/ inutile/ Isabelle FREIHUBER-YPSILANTIS

6 voix



le cochon rose/ devant le vélo vert/ vieux manège/ Jacques QUASH

Trois coquelicots / sur la piste de ski/ – fin de l'été/ Danièle GEORGELIN

5 voix

longeant la rive/ tous deux masqués/ le raton laveur et moi/

3 voix

achats de métaux – / dans la boutique obscure/ ses dents en or / Philippe MACÉ école buissonnière –/ la leçon de philosophie/ de l’océan/ Michel DUFLO

Parc Montsouris/ les feuilles tombent/ les masques restent/ Christine CONTE-CAILLOU

Ray Charles/ et moi –/ dimanche d’automne / Anne-Marie JOUBERT-GAILLARD

2 voix

contemplant/ dans les flaques/ un petit coin de ciel sur terre/ Laurent CABY

lui, si loin déjà/ quand le cri de l’épervier / lacère la brume/ Bernard PIKEROEN

Plage d'équinoxe –/ L'enfant regarde le chien/ le papa, la robe/ isabel ASUNSOLO

Retrouvailles –/ les deux cousins / se perchent dans l’arbre / Monique JUNCHAT /

Vie sans goût/ Comment vivre sans toi/ oh! grain de sel / Monique LEROUX SERRES

1 voix

arrière-saison/ la plage figée de vieux/ les vagues frétillent/ Annie CHASSING

avec ou sans soutif / si reconfinement ?/ équinoxe d'automne / Minh-Triêt PHAM

blues d'automne/ distanciation anti-sociale/ j'enlace un arbre/ Najat AGUIDI

boulodrome/ l’envol/ du papillon blanc/ Eléonore NICKOLAY

Cette mouche/ qui se frotte les pattes au bord de mon carnet,/ a-t-elle connu Issa ?/ Daniel PY

chuuuuuut/ l'arrosoir se répand/ dans le silence/ Jeanne PAINCHAUD

Cueillir le raisin / Au jardin de grand-père / Ses mains noueuses/ Cécile DUTEIL

Dans la corbeille tressée / Des fruits à volonté –/ L'été sur la table/ Catherine NOGUÈS

Fin des vacances –/ Même entre les rosiers/ Des toiles d’araignée/ Christiane BARDOUX

Partie cette nuit. / Je garde son sourire/ flamboyante feuille!/ Lise-Noëlle LAURAS

semi-complète / ma dernière galette/ lune d’équinoxe/ Jean-Hughes CHUIX

Sur sa table de chevet/ Un masque / (Valérie RIVOALLON)

Une pierre de granit / Mille éclats de mica / L’enfant voit des étoiles/ Françoise CATTANEO /

Notre prochain kukaï virtuel ( par mail) aura lieu le samedi 31 octobre 2020.